header

Actualités Retour aux actualités

Assemblée générale annuelle


Assemblée générale annuelle des PPAQ

Texte publié dans le numéro de juillet du bulletin Info-Sirop

L’assemblée générale annuelle des Producteurs et productrices acéricoles du Québec a eu lieu les 29 et 30 mai dernier au Centre des congrès et d’expositions de Lévis. Plus de 300 personnes ont participé à ces deux journées de rencontre, dont 110 délégués. La planification stratégique et l’objectif d’atteindre des ventes de 185 millions de livres en 2023 ont été au cœur de nombreuses discussions. L’événement a aussi fait place à des moments plus émotifs, comme la remise du prix Hommage Gilles-Gauvreau.

Survol des moments marquants de cette assemblée !

Des conférences donnent le ton

Comme à l’habitude, ce rendez-vous annuel a commencé par des conférences. Caroline Cyr, conseillère en communication aux PPAQ et Diane Gilbert, associée et directrice générale du Groupe AGÉCO, ont ouvert l’assemblée en dévoilant les résultats d’un sondage réalisé auprès de producteurs acéricoles détenant du contingent. Cette enquête avait pour objectif de dresser le portrait des acériculteurs d’aujourd’hui et de mieux connaître leur réalité et leurs besoins. Ces informations précieuses aideront les PPAQ à orienter leurs décisions et leurs actions dans le futur.

Le sondage a notamment révélé que 77 % des propriétaires d’entreprises acéricoles sont des hommes et 23 % des femmes. Par contre, des femmes non propriétaires œuvrent au sein de 22 % des érablières. De plus, 73 % des acériculteurs sondés prévoient être encore propriétaires de leur entreprise dans cinq ans. Les deux tiers des acériculteurs qui quitteront la production d’ici cinq ans ont un plan de relève. Le rapport de ce vaste sondage est disponible pour consultation dans les bureaux des syndicats acéricoles régionaux. Il sera aussi accessible sur le Web producteur au courant de l’été 2019.

L’enquête laisse entrevoir qu’il y aura, au cours des cinq prochaines années, des changements au niveau des installations et de la production, notamment au sein des grandes entreprises (10 000 entailles et plus). Ces dernières délaisseront l’évaporateur à l’huile conventionnel pour des appareils électriques ou à haute performance. On estime aussi que 75 % des grandes entreprises seront certifiées biologiques d’ici 2023. Dans l’ensemble, et toutes tailles confondues, 32 % des entreprises acéricoles seront certifiées biologiques dans cinq ans.

Le deuxième conférencier, Denis Tremblay, président et associé principal d’Alliance Management, a présenté les stratégies à mettre en place pour que les PPAQ atteignent leur objectif de vente de 185 millions de livres en 2023. Selon lui, le secteur acéricole a tout pour réussir. Les PPAQ devront toutefois s’adapter davantage aux exigences des marchés, c’est-à-dire produire les volumes et la qualité demandés par les consommateurs. Il a aussi dit quelques mots au sujet du véganisme, une tendance grandissante dans le monde, plus forte encore que l’attrait pour les aliments biologiques et dans laquelle le sirop d’érable s’inscrit parfaitement.

Les PPAQ ont aussi eu la chance d’entendre Pierre Lavoie. Que ce soit par le succès fulgurant du Grand Défi Pierre Lavoie, ses victoires à l’Ironman d’Hawaï ou les épreuves bouleversantes de sa vie personnelle, Pierre Lavoie a toujours su relever les défis placés sur sa route. Sa conférence a mis en lumière l’importance de s’engager, de se responsabiliser et de travailler pour réussir et aller toujours plus loin.

Merci à une grande dame de l’érable

Les PPAQ ont souligné le dévouement d’une administratrice sortante, Sylvie Laliberté. Le président, Serge Beaulieu, a remercié Mme Laliberté pour ses 10 années d’implication au sein du conseil d’administration des PPAQ, à titre de présidente du Syndicat de la région de Bas-Saint-Laurent/Gaspésie. Il a rappelé sa ténacité et le rôle-clé qu’elle a joué dans le cadre de la manifestation organisée en 2016 en réponse au rapport Gagné. Il a aussi tenu à mentionner qu’elle a été une des initiatrices de l’inclusion des femmes dans le nouveau nom de l’organisation Producteurs et productrices acéricoles du Québec. Merci à Mme Laliberté pour sa contribution et sa passion !

Présence politique

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, André Lamontagne, s’est adressé aux producteurs et productrices acéricoles. Il a assuré le soutien de son gouvernement pour que le Québec demeure le chef de file mondial du secteur acéricole. Il a également mentionné que les acériculteurs peuvent être fiers du travail qu’ils ont accompli et des objectifs ambitieux qu’ils se sont fixés pour 2023.

 Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada et député libéral de La Prairie, a aussi rencontré les producteurs acéricoles. Il a souligné l’excellent travail des acériculteurs et la qualité remarquable du sirop d’érable, qui est appréciée partout dans le monde. De plus, M. Poissant a annoncé le lancement prochain de la première politique alimentaire du Canada qui aura pour objectif de promouvoir les produits canadiens ici comme ailleurs.

De plus, le rapport annuel et les états financiers des PPAQ, tout comme le rapport d’activités du Service promotion, innovation et développement des marchés, peuvent être consultés sur le site ppaq.ca, dans la section Documentation.

 

 

 

Les sites des PPAQ

Logo
Logo
Logo
Suivez-nous!
Abonnez-vous à notre infolettre
© 2019 Producteurs et productrices acéricoles du Québec. Tous droits réservés.