La chance sourit à 12 jeunes entrepreneurs qui se lancent en acériculture

30 juillet 2021

Les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) ont procédé ce matin au tirage de 80 000 entailles, dans le cadre du programme de la relève. Ce moment tant attendu par les jeunes âgés d’au plus 40 ans qui désirent se lancer en acériculture a donné place à de grands moments de bonheur pour les 12 entrepreneurs chanceux qui ont été favorisés par le sort.

Le tirage s’est effectué en mode virtuel alors que les aspirants acériculteurs pouvaient assister à la pige des numéros en direct sur Facebook. Au final, 80 270 entailles ont été allouées ce matin parmi les 342 dossiers admissibles reçus d’un peu partout au Québec. À nouveau cette année, c’est la firme comptable Blain Joyal Charbonneau S.E.N.C.R.L., représentée par M. Bobby Lim, CPA auditeur, CA, qui a supervisé le déroulement du tirage.

Faire la place aux jeunes
« Si nous voulons célébrer un autre 100 ans d’acériculture, nous devons assurer la relève et lui faire la place qu’elle mérite. Cet octroi de contingent annuel apporte une aide importante aux jeunes entrepreneurs et l’organisation se doit de tout mettre en œuvre pour faciliter le démarrage des nouvelles entreprises et la transmission des connaissances », a déclaré Serge Beaulieu, président des PPAQ.

Selon le règlement établi par la Régie des marchés agricoles et alimentaire du Québec (RMAAQ), les PPAQ octroient annuellement du contingent pour 40 000 entailles afin d’encourager la relève acéricole. En raison de la pandémie, les entailles de 2020 ont été reportées à cette année, permettant à l’organisation d’offrir le double du nombre d’entailles habituel. Depuis 2016, ce sont 260 615 entailles qui ont été octroyées à 37 entreprises de la relève.

7 millions d’entailles à venir cet automne
Le tirage de la relève s’ajoute à l’émission de 7 millions de nouvelles entailles pour la récolte 2022. En effet, le conseil d’administration a pris la décision en juillet d’émettre 7 millions de nouvelles entailles, soit 4 millions de plus que ce qui avait été prévu en juin. Avec les ventes et les exportations de sirop d’érable à la hausse, l’industrie acéricole québécoise est en plein essor et entend bien répondre à la demande de sirop d’érable qui ne cesse de croître. Dès que la RMAAQ rendra sa décision finale pour le nouveau règlement, les PPAQ rendront disponibles les formulaires adaptés en conséquence. L’allocation des 7 millions d’entailles est prévue en décembre.

 

À propos des Producteurs et productrices acéricoles du Québec et de la marque Érable du Québec

Les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) représentent les intérêts de 11 300 acériculteurs et acéricultrices qui produisent avec fierté le sirop d’érable, produit emblématique de la culture québécoise. En investissant dans la recherche, l’innovation, le développement des marchés et la promotion, ils ont pour mission de développer le plein potentiel de production et de vente des produits d’érable du Québec, ici et à l’international.

Le Québec assure en moyenne 72 % de la production mondiale de sirop d’érable, permettant à une soixantaine de pays d’apprécier ce produit écologique et de source renouvelable au goût unique.

ppaq.ca – @AcericoleQc
Galerie photos
Dossier économique et statistiques acéricoles

— 30 —

Pour tout renseignement et demande d’entrevue :
Geneviève Martineau
Agente de promotion et de communication
Producteurs et productrices acéricoles du Québec
514 567-3805
[email protected]