Le sirop d’érable du Québec

Le sirop d’érable du Québec est issu d’un seul ingrédient : l’eau d’érable. La coulée de cette sève est un phénomène naturel propre à l’est de l’Amérique du Nord, qui a lieu chaque printemps lorsque les températures de nuit et de jour alternent entre le gel et le dégel.

On trouve dans le monde plus de 150 espèces d’érables. Toutefois, seuls les érables à sucre (Acer Saccharum) (87 %) et les érables rouges (Acer rubrum) (13 %) offrent la sève essentielle à la production du sirop d’érable.

Les avantages du sirop d'érable du Québec :

Local et écoresponsable

un produit écologique et de source renouvelable

Riche en nutriments

puisqu’il contient 100 composés nutritifs essentiels

Authentique et pur à 100 %

naturel, sans OGM, sans agent de conservation

De plus, près de la moitié de la production du sirop d’érable québécois est certifié biologique.


Bien plus qu’un agent sucrant

En plus d’assurer la vitalité économique des régions, le sirop d’érable du Québec tire sa source de 34 millions d’érables, dans des érablières en activité, qui elles-mêmes procurent plusieurs biens et services écologiques essentiels.

En choisissant les produits d’érable, les consommateurs contribuent à assurer la pérennité des érablières et de leurs services écologiques et permettent également d’augmenter la superficie de forêts protégées.

Consommer local, c’est encourager l’économie d’ici !

Pour en savoir plus sur les possibilités du sirop d’érable comme agent sucrant, rendez-vous sur le site Érable du Québec.

La sortie à la cabane à sucre : un appel du printemps

Le sirop d’érable se retrouve 12 mois par année dans la grande majorité des cuisines au Québec et est aujourd’hui apprécié dans plus de 60 pays. Le développement de la mise en marché et les efforts en recherche et innovation déployés par les Producteurs et productrices acéricoles du Québec ne sont certainement pas étrangers à la popularité grandissante du sirop d’érable.

Parallèlement, une tradition fortement ancrée se poursuit au Québec : l’incontournable sortie printanière à la cabane à sucre. Ce n’est pas d’hier que s’organisent des parties de sucre!

Sur les 7 400 entreprises acéricoles qui produisent du sirop d’érable, quelques centaines de propriétaires de cabanes à sucre ouvrent leurs portes pour accueillir et servir le traditionnel repas à une clientèle venue célébrer l’arrivée du printemps en mars et avril.

Ces cabanes à sucre dites « commerciales » ou « de restauration » contribuent à faire vivre cette expérience typiquement québécoise. À la fois producteurs acéricoles et restaurateurs, ces entrepreneurs jouent un rôle important dans le paysage patrimonial et culturel québécois, en plus de contribuer à la vitalité touristiquhttps://erableduquebec.ca/e dans les régions.

Pour aller à la rencontre des acériculteurs et acéricultrices, pour savoir lesquels offrent des repas ou pour acheter les produits d’érable directement à l’érablière, rendez-vous sur Érable d’ici.

Prochaine section
Les nombreux bienfaits du sirop d'érable