header

Sirop d’érable certifié biologique Retour

Au Québec, 26 % du sirop d’érable produit annuellement est certifié biologique.
En 2016, 478 producteurs acéricoles étaient certifiés biologiques.
Ils ont produit près de 34 millions de livres de sirop d’érable.

La demande croissante du sirop d’érable biologique suscite beaucoup d’intérêt tant de la part des acheteurs que des producteurs. La marche à suivre pour devenir producteur biologique se résume en trois étapes

Étape 1 – Se familiariser avec les exigences de la certification biologique

Les normes biologiques pour le sirop d’érable concernent :

  • L’aménagement de l’érablière
  • La diversité végétale
  • La fertilisation
  • Le contrôle des ravageurs
  • La régie de l’entaillage
  • La collecte et la transformation de l’eau d’érable

Toutes les étapes de production vérifiées

Les normes biologiques doivent être respectées par tous les producteurs acéricoles certifiés. Toutes les étapes de la fabrication du sirop d’érable doivent être consignées aux registres du producteur.

  • Entretien et aménagement de l’érablière
  • Collecte, stockage et transformation de l’eau d’érable
  • Les substances permises pour le nettoyage de l’équipement
  • Les produits anti-moussants autorisés
  • Les matériaux employés pour les barils et les réservoirs
  • Entreposage du sirop d’érable et des produits dérivés

De plus, des représentants du programme de certification inspectent annuellement les sites de production et vérifient les registres de tous les producteurs certifiés biologiques pour s’assurer que le site de production est conforme aux normes. Une année de précertification est aussi exigée. Pour consulter la norme complète, visitez le site de la norme nationale sur l’agriculture biologique.

Étape 2 – Contacter un organisme de certification

Au Québec, il y a 3 organismes qui gèrent des programmes de certification biologique pour le sirop d’érable. Le producteur acéricole doit lui-même faire ses démarches pour obtenir sa certification auprès de l’organisme de son choix et payer les frais s’y rattachant.

www.ecocertcanada.com

Québec Vrai - Produit Biologique Certifié

www.quebecvrai.org

 Back Home

www.tcocert.ca

Les différents programmes de certification biologique au Québec doivent tous se conformer à la réglementation provinciale sur la reconnaissance d’appellations. Le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants du Québec (CARTV) est l’organisme chargé de l’application de la Loi sur les appellations réservées et les termes valorisants (L.R.Q. chapitre A-20.03), notamment celle qui concerne l’acériculture biologique.

Étape 3 – Communiquer avec les PPAQ

Le producteur acéricole doit indiquer aux PPAQ son intention de faire certifier ou non sa production sur sa fiche d’enregistrement qu’il reçoit à l’automne. Le producteur doit ensuite, au terme du processus de certification, fournir aux PPAQ son certificat attestant la conformité de sa production aux exigences de la production biologique.

Toutefois, pour accélérer et faciliter ce processus, les PPAQ peuvent recevoir directement de l’organisme de certification le certificat de conformité biologique, si le producteur leur donne implicitement la permission en signant le formulaire de consentement de divulgation d’information que les PPAQ lui feront parvenir en début d’année. Puisque les organismes de certification sont indépendants des PPAQ et que le producteur est leur client, ce formulaire est essentiel pour permettre tout échange d’information entre les organismes de certification et les PPAQ.

Les sites des PPAQ

Logo
Logo
Logo
Logo
Logo
Suivez-nous!
Abonnez-vous à notre infolettre
© 2019 Producteurs et productrices acéricoles du Québec. Tous droits réservés.